top of page
Rechercher

Road to Iron Maiden V.3 : The End

Mon coach (Lois Robin-Monaco), en toute objectivité, c'est le meilleur. Lui, il connait déjà la fin du film avant de l'avoir vu et moi, je découvre l'histoire.


Je suis entrée dans l'école StrongFirst après le confinement en m'inscrivant à la certification Kettlebell SFG1 de 2021. J'ai évidemment regardé la vidéo récapitulative de la certification de 2020 et j'ai halluciné en voyant Ramona Pöhler faire son Iron Maiden.

J'ai cherché ce qu'était ce challenge, qui l'avait fait, j'ai trouvé des vidéos d'autres Iron Maidens. Je dois avouer que ca m'a fait rêver, c'est resté dans un petit coin de ma tête. À ce moment, je n'avais même pas encore swingué un Kettlebell !

Pour préparer la certification, j'ai progressé à travers les cours en ligne RedStar Kettlebell. Pendant une visio de groupe menée par Alexey, j'ai fini par réussir à presser 20kg. J'entends encore Alexey dire : "Liiise, tu press combien là ?"

Moi : "20kg !"

Alexey : "Tu vas faire Iron Maiden toi !"

Moi : "Euuuuuh bof"

La petite graine dans le coin de ma tête : "Coucou !" En mai 2021, durant la certification, j'ai pressé le 24kg pour la première fois au moment des tests PR en strict press. Je revois parfaitement Bati à mes côtés aussi content que moi !

Je revois Pavel Macek me dire "Future Iron Maiden".

C'était avant les passages de Beast Tamer de Mikael Gentili et Fred Caussé. Incroyable moment, les gars ont été tellement inspirants ! J'avais des étoiles pleins les yeux. La petite graine du coin de ma tête avait germé. Juste après la certification, sur la route du retour, j'ai écrit à Loïs pour lui demander s'il voulait bien me préparer pour l'Iron Maiden. Peu importe le temps que ça allait prendre, j'avais envie de m'y coller. C'est l'une des meilleures décisions que j'ai prise ces dernières années.


Après deux échecs, l'un en mars 2022 et l'autre en mars 2023 je peux enfin dire que depuis vendredi dernier, Lois et moi, sommes Iron Maiden !

J'ai partagé cet incroyable moment avec Alexis, mon bro of Strength qui a dompté la bête de 48kg et rejoint les rangs des Beast Tamer ! Je suis si contente de l'avoir retrouvé à mes côtés. Merci pour ton soutien mon p'tit pote costaud ! Comme tu dis, "à jamais liés par la Force". Nous avons eu 30 min pour nos chauffer et nous préparer. C'était parfait ! Juste ce qu'il fallait pour me mettre un peu en tension au sol et sur la barre, pour faire quelques montées en charge sur les 3 lifts, avoir de la musique dans les oreilles et visualiser. J'ai testé une traction à 20kg qui passait très bien et qui m'a mise en confiance. J'ai bien sûr choisi de commencer par la traction, j'ai fermé les yeux et respiré un coup, j'ai savouré ce petit moment car je savais que si elle passait, le reste allait dérouler. Je suis


montée facilement que j'ai du mal à le réaliser ! L'enchâinement des deux autres lifts s'est fait rapidement, voilà comment 2 ans de travail s'achèvent en 10 min haha !


J'ai vécu, mangé, parlé, dormi, transpiré Iron Maiden. Pas un soir je ne me suis couchée sans penser à la séance du lendemain : "Demain, j'ai ça à faire". Et chaque jour, j'ai fait ce que j'avais à faire en suivant scrupuleusement les plans de mon coach en lui faisant confiance à 100%. J'ai douté de moi beaucoup de fois, mais Lois jamais (ne pas oublier qu'il connait déjà la fin du film lui !).


J'ai tellement appris et découvert des choses sur cette route ! Cette préparation m'a tant apporté que c'est impossible de le quantifier. Énormément de choses ont changé : mon coaching, ma façon de percevoir l'effort, la gestion du stress, la gestion de la frustration... je me suis découverte encore plus passionnée que je ne pensais l'être. Je me suis découverte tenace et redoutable. Je pensais être relax mais dans le fond je suis plutôt tendax ! Bref, je n'imaginais pas à quel point cette aventure pouvait nourrir mon développement personnel et professionnel.

J'ai pensé à une phrase qu'à dite mon acolyte de la force Nico Stir (2e Sinister Français, 1er Homme Sinister) : "Réussir quelque chose qu'on entreprend, ça fait peur. Car après, il y a quoi ? Quand s'est terminé on fait quoi ? Et ça, c'est flippant". Maintenant que c'est fini, c'est bizarre. Je me rends compte que j'ai passé 2 ans avec une certaine pression infligée par moi-même à moi-même. Aujourd'hui, je me sens légère, ne réalisant pas trop, un peu euphorique, un peu déroutée, un peu assommée mais tellement heureuse et fière !


Pour tout ça, Merci Lolo.






Lise // Iron Maiden.









101 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Commentaires


bottom of page